Sortie du samedi 01 mai : encore bien frais….

04/05/2021 16:24

Premier groupe : Jérôme à la commande..

C’est avec un peu de retard suite à un pneu arrière légèrement dégonflé que le premier groupe, fort de 3 équipages (Colette et Jérôme, Dominique et Philippe L., Antoine et Christophe D.) et un accompagnant, Daniel Calmels, s’élance sur un parcours de 60 km savamment élaboré par Jérôme de façon à ne pas trop déborder du fameux rayon des 10 km. Départ par la côte de L’Etang la Ville, traversée de la forêt jusqu’à St Gemme puis descente des Flambertins pour rejoindre Crespières, poursuivre sur Thiverval et revenir sur Versailles par Grignon, Chavenay, Villepreux et St Cyr via l’allée royale. De là, c’est la piste cyclable qui les conduit à l’entrée du parc de Versailles par la porte des Matelots avant d’effectuer le tour du Grand canal, ressortir par la Porte St Antoine, prendre la direction de Bailly et revenir sur Marly par la D7. Un trajet un peu trop long pour Antoine dont le fessier a souffert manifestement. Il lui faudra être plus raisonnable la prochaine fois de manière à ne pas trop solliciter son pilote, Christophe ce jour-là.

Second groupe : un président en recherche de nouveauté et un pèlerinage pour le secrétaire !

Deux tandems (Pierre et Jean-Luc, Marie-Claude et Daniel) et 3 accompagnants (Philippe J., Alain et JF) s’en vont de leur côté par l’avenue des combattants puis la forêt, sur les traces du premier groupe au départ. Une fois arrivés aux Flambertins, ils obliquent sur la droite pour descendre sur Orgeval puis rejoindre Ecquevilly, lieu de triste souvenir pour JF d’autant que la fraîcheur du matin lui rappelle tout à fait les circonstances de sa chute du 13 avril 2019. Arrivés un peu tôt sur la RN 13, il est décidé de prolonger et de ne pas remonter de suite sur Les Alluets. Le temps de prise de décision amène JF à oublier de regarder le lieu de sa chute comme quoi le traumatisme est bien classé dans sa tête et presqu’oublié ! Rouler sur la nationale n’étant pas très agréable, Daniel nous entraîne  sur une variante plus paisible par Bouafle puis Flins avant de remonter pour couper la RN 13 et se diriger sur Aubergenville. Rejoindre Bazemont est presqu’une formalité sur une chaussée refaite à neuf et le soleil nous accueille à l’entrée du village, au niveau du vallon où paissent tranquillement quelques chevaux. Cette embellie est hélas de courte durée, le ciel se voilant à nouveau. Mais il faut à présent regarder sa montre et ne plus traîner pour arriver au garage avant midi comme convenu au départ. Le retour se fait directement par la route des radars, dans les roues d’Alain si ce n’est le TAE qui peine un peu. Et c’est avec une ou deux minutes de retard que le but est atteint avec quelques 61 km au compteur. Il faut dire que le parcours était assez roulant dans l’ensemble. Mais point de muguet entraperçu sur le bord des routes (en fait, sur le plateau, le sol est trop siliceux pour cette plante qui préfère les terrains argilo-calcaires comme ceux de la forêt de Beynes !) si ce n’est à la vente aux Alluets mais à un prix assez dissuasif.

 

Contact

Echappeesbelles 78160 Marly Le Roi +33 6 78 53 14 73 echappeesbelles.marly@gmail.com